Le sport comme antidépresseur !

 

Nous savons tous que le sport est bon pour la santé ; mais quels en sont les bénéfices réels pour  notre mental ? Et notamment, lorsque nous sommes déprimés.

 Alex Korb, neurologiste, écrivain, coach et auteur de 5 livres dont «  the upward spiral », la spirale ascendante en français, aborde ce qui se passe dans le cerveau lors d’une dépression et Il donne quelques indications pour créer la spirale ascendante du bonheur dans notre vie.

le sport bon pour le cerveau

En toute honnêteté

Avant de commencer, je dois vous dire pourquoi j’ai tenu à écrire cet article ?  Tout simplement « Pour être honnête avec vous »

J’ai écrit plusieurs articles de développement personnel, « oser être soi, ce que j’ai compris de mon burnout, rebondir après un burnout, etc… ». Je les ai écrit pour donner quelques clefs et aider ceux qui se retrouveraient dans une situation similaire à la mienne.

Je pensais également que cela agirait comme une thérapie sur moi, ce qui fut le cas à 90%, mais je n’avais pas imaginé, ni anticipé la suite…

Voilà, cela fait 1 an et 3 mois que j’ai décidé de me reconvertir dans l’infopreunariat en créant un blog pour in fine le monétiser.

Au début, j’étais très enthousiaste à l’idée de travailler de chez moi. Plus besoin de sortir et d’aller dans le froid pour rejoindre un travail ennuyeux et inintéressant.

Après 6 mois, c’était toujours l’extase car j’apprenais chaque jour de nouvelles choses et j’étais toujours dans cette dynamique hyper stimulante de vivre ma vie et pas celle d’un autre.

Maintenant, cela fait 15 mois, j’ai toujours cette soif d’apprendre mais je constate que le corps, l’esprit dynamique d’hier a laissé la place à quelqu’un que je ne soupçonnais pas devenir.

Un homme sédentaire, plus lourd, plus âgé avec une alimentation déséquilibrée et souvent seul face à son écran.

Je commence à souffrir du dos, des hanches, de raideurs au niveau de la nuque et d’une tendinite au bras droit.

Il faut que je réagisse vite pour stopper cette spirale descendante !

La solution pour moi est de comprendre pourquoi, il y a encore 6 mois j’éprouvais du plaisir à la pratique d’un sport, alors qu’ aujourd’hui, c’est toute une histoire pour me lever de ma chaise et sortir de la maison.

Etats des lieux

repenser mon futur

Mon changement de vie qui au départ devait m’apporter joie, motivation, épanouissement est entrain de m’isoler socialement et pourrait, si je ne fais rien, conduire à des conséquences néfastes pour mon avenir.

Je dois repenser mon futur pour retrouver la motivation du début.

Mes recherches s’orientent d’abord vers les neurosciences pour comprendre et appliquer les conseils d’experts pour le bien-être de l’espèce humaine.

Lorsque j’ai découvert dans le livre d’Alex Korb, les bénéfices de l’activité physique pour notre corps mais aussi pour notre cerveau, je me suis dit banco, c’est ce qu’il me faut.

Le Jeu plutôt que l’exercice

Alex nous donne cette astuce, « ne pensez pas exercice, mais jeu ».

Changer notre façon de penser en considérant l’exercice physique comme un moyen d’être actif, de s’amuser et de prendre du plaisir. A nous de trouver l’activité qui nous convient sans que ce soit forcément sport et performance, (frisbee, marche en forêt ou au bord d’une rivière…) Le tout est de bouger ne serait-ce que 30 min par jour.

 Jason Nemer (fondateur de l’Acroyoga) conseille comme Alex Korb d’appréhender l’entraînement de manière plus détendue, car comme pour les enfants, un bon exercice est un exercice où mouvement et jeu se rejoignent. L’Acroyoga est dans ce cas parfaitement indiqué et permet de travailler l’ensemble du corps en une fois.

Jack Dorsey (créateur de Twitter) lors d’une interview à révéler que marcher 1h15 chaque jour a été son meilleur investissement.

Ce petit effort est un moyen simple et le plus puissant pour démarrer la spirale ascendante. D’après Alex, ce petit rien provoque les mêmes effets voire plus sur le cerveau, que la prise d’antidépresseur car plus ciblés.

J’emploie le mot « effort » car je sais que lorsque nous sommes déprimés c’est un véritable effort de se bouger. On a aucune envie de faire de l’exercice, mais alors

–         Alex T’as une solution ? 

« Oui, je dois te dire que ce n’est pas toi dans ton ensemble qui ne veut pas bouger. Ce sont les circuits déprimés de ton cerveau qui parlent. Ce qui signifie que ton cerveau a tendance à te maintenir déprimé.

Pour surmonter cela, il faut sortir ton cerveau de cette paresse dans laquelle il se sent si bien. Evidemment, ce n’est pas toi qui est paresseux mais ces petits circuits qui veulent tout contrôler. Mais que nenni, tu peux changer la donne. »

–         Ah bon et comment ?

Appelle un(e) ami(e)

« Appelle un(e) ami(e) et demande-lui quelle activité il ou elle aimerait faire. Vous allez fixer un jour, une heure pour vous retrouver. Tu l’as fait ? c’est bien je te félicite, tu viens de prendre rendez-vous avec ton bonheur. L’engagement que tu viens de prendre va provoquer une interaction sociale dont tu as besoin. »

Pour une reprise, je vous conseille de commencer avec la méthode de Pavel Tsatsouline (ancien entraîneur des forces spéciales soviétiques)Il est convaincu que : développer sa force permettra de développer toutes les autres qualités physiques et mentales. Si nous prenons comme exemple les pompes ou les tractions. Il préconise afin d’en augmenter le nombre, d’en faire la moitié du nombre maximum possible (si votre record est de 10, faites-en 5) en des séries répétées tout au long de la journée séparées d’au moins 15 min, en ajustant le nombre de séries et de répétitions à son objectif et ses capacités.

Peu contraignante elle ne sera pas un frein pour vous remettre à bouger et augmentera de surcroît votre motivation et votre confiance. La transformation de votre corps stimulera votre cerveau et développera l’énergie qui aujourd’hui vous manque.

–         Est-ce que le sport va améliorer mon sommeil ?

« Comme tu le sais, en période de dépression, nous avons beaucoup de mal à trouver le sommeil.

L’exercice physique améliore la qualité de notre sommeil et permet à notre cerveau de mieux récupérer. C’est ce que l’on appelle, le sommeil réparateur.

Aussi, elle favorise le sommeil puisqu’elle est :

anxiolytique (diminue le stress et l’anxiété) ;
antidépressive ;
analgésique (élimine les douleurs).
Ces effets sont dus aux endorphines que libère le corps pendant l’activité physique.

Le sport contribue également à synchroniser l’horloge interne et à stabiliser le rythme circadien (rythme biologique d’une période d’environ 24 heures qui comprend les périodes de veille et de sommeil), ce qui augmente le bien-être.”

Cependant, il est conseillé de faire du sport 3 heures avant le coucher afin d’éviter l’effet inverse.

–         Et pour ma prise de poids, t’as une explication ?

Un état dépressif augmente notre malbouffe

« Un état dépressif augmente notre malbouffe. De tel façon que nous cédons à la facilité des plats tout prêt. Cette alimentation transformée, accroît le risque de ne pouvoir se sortir d’une dépression.

Là encore, l’exercice physique vient à notre secours. Il augmente notre appétit et nous pousse naturellement à nous alimenter avec une cuisine moins grasse et plus respectueuse de notre corps. Notre santé physique et moral s’en voit améliorée. Car, à présent tu l’as compris , le cerveau et le corps marche ensemble main dans la main. »

–         Comme dirait jeanne moreau, « j’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien » mais est-ce dû aussi à la déprime ?

« Oui, c’est un des symptômes de la dépression car elle peut embrumer l’esprit avec comme effets, des difficultés à se concentrer. Nous remarquons cela chez les patients atteint d’épuisement professionnel. »

–         Ah oui je confirme. Avant de diagnostiquer et de comprendre que j’étais en burnout, j’ai remarqué ça. Je commençais cent cinquante mille choses et je ne finissais rien. Je me souvenais même plus ce que j’avais à faire, avec l’impression d’être toujours débordé.

« C’est ça, le surmenage, le stress, le manque de temps pour s’aérer en sont les causes. Donc, le fait de pratiquer une activité physique permet à notre cerveau de s’oxygéner et nous rend mentalement plus productif, organisé et améliore la prise de décision.

T’en veux encore ? »

–         Oui, mais dépêche-toi car je dois rejoindre mon pot dans 30 min pour jouer au tennis. Tu m’as convaincu 😊.

« C’est bien t’as utilisé le bon mot Jouer au tennis.

Pour en tirer tous les bénéfices, essaie de prendre conscience sur ce que tu ressens et au bien-être que l’exercice physique t’apporte et note-le. Tu vas être surpris du résultat. Mes recherches prouvent que l’exercice améliore notre humeur, réduit l’anxiété, diminue le stress et augmente la confiance, l’estime de soi, la vigilance et l’énergie.

De plus le fait par exemple de s’inscrire à un cours de yoga, de zumba, de danse, etc.… est propice aux rencontres et te permet de renouer des liens sociaux, et augmente le plaisir de sortir. Contrairement à la sédentarité qui isole et augmente la déprime. »

–         Merci pour tous ces précieux conseils et à bientôt pour d’autres actions à faire pour être plus heureux.

Conseils d’experts de l’intérêt du sport

Pour le manque de motivation, Christopher Sommer rappelle que la régularité est un atout, plus que l’impétuosité.

Pour Sophia Amoruso (fondatrice de Nasty Gal et auteure de Girlboss), une journée qui se finit bien a toujours commencé avec de l’exercice.

Et pour finir, Tim Ferris conseille dans son livre” Les outils des géants : leurs clés pour réussir ” quelques outils pour   la fatigue et la récupération : le dry needling (piqûres d’acupuncture), le sauna, la gélatine hydrolysée avec de la poudre de betterave, l’Amino Matrix (acide aminé), le Concept2 SkiErg (outil d’entraînement), le Hitachi Magic Wand (masseur électrique portable), un matelas d’acupression ou des chaussettes de compression. De même, un oxymètre de pouls est un outil très utile pour savoir quand il vaut mieux se reposer ou s’entraîner.

Et vous quelle activité pratiquez-vous pour vivre mieux et en pleine santé ?

 

A bientôt,

Yann.

Ps: Vous êtes libre de partager cet article à vos amis  😉

source : Alex Korb : «  the upward spiral »

             Tim Ferris : ” Les outils des géants : leurs clés pour réussir ”

             Koober       : “Tools of Titans”

Recherches utilisées pour trouver cet article :citation sur le sport anti depresseur, le sport meilleur antidépresseur, réfléchissez et devenez riche pdf, sport antidépresseur
 

Laisser un commentaire