Ecrire pour exister !

Bonjour et bienvenue, j’espère que vous allez bien.Dans l’article rebondir après un burn-out , je vous ai parlé de la pnl qui a été un élément déclencheur pour reconsidérer ma vie. Je vous ai parlé aussi de l’incroyable puissance de cet outil et ce qu’il provoqua chez moi. De la conception de ce blog, à l’apprentissage d’une langue étrangére, d’instruments de musique comme la guitare, le piano, et que dire de cette découverte, d’oser faire parler les mots.
Pour tout vous dire, les seules fois ou je les ai fait parler, c’était une façon très subtile de dire qu’untel ou untel, désirait un café ou une limonade, lorsque j’étais serveur en restauration. J’étais loin d’imaginer qu’un jour je me retrouverais à raconter mon histoire sur un blog. Si aujourd’hui j’ose, justement me raconter, c’est vraiment grâce à la pnl .

La peur d’être démasqué

la peur d'être démasqué

la peur d’être démasqué

Il fallait voir ça, quand j’ai commencé à murmurer quelques mots sur une page, j’avais qu’une seule peur, être démasqué. Eh oui dans la famille, raconter ses émotions ne fait pas parti de notre ADN et encore moins de les écrire.  Je ressentais de la gêne pour ne pas dire de la honte . Donc, à chaque fois que j’écrivais, je m’isolais ou alors, je me levais à 4h du mat pour que personne ne me voit et surtout ne me lise. Ce comportement d’enfant, il faut bien le dire à durer des mois, en revanche, même si ce que j’écrivais ressemblait plus… c’est difficile à décrire, Je vais vous le dire avec les mots de mon prof de français de 6éme D : « Mr Poumeyrol, votre texte libre ressemble plus à un torchon qu’à un devoir ! » eh oui, on s’aimait beaucoup lui et moi, d’ailleurs pour la petite anecdote, il m’est arrivé pour le faire ch…de lui remettre une feuille blanche avec ce titre:” Texte Invisible” . Croyez-moi si vous voulez, il a salué mon imagination et m’a donné un 15 et demi, la meilleure note que j’ai jamais eu pour un texte libre.

le goût d'écrire

le goût d’écrire

Donc, pour en revenir à ma transition et au déclic de mon goût pour l’écriture, même si c’était pas du proust, je commençais à prendre énormément de plaisir, c’était devenu un rendez-vous matinal avec moi-même. Le fait d’accepter mon imperfection me permettait de m’ouvrir et me donnait le droit à une amélioration sans limite. Le développement personnel est une discipline si riche fondé sur des valeurs tellement importantes à mes yeux qu’il fallait que je le cris au monde entier, mais comment ?

Un virage à 180°

une histoire de partage

le plaisir de partager

Il n’y a pas de hasard. C’est à ce moment précis que je suis tombé sur la formation Blogueur Pro d’olivier Rolland. Cette formation regroupait tout ce que j’attendais. La possibilité de vivre libre et indépendant grâce à son blog, de vivre de sa passion et de pouvoir enfin virer son patron.

Quoi de mieux qu’un blog, qu’une chaîne youtube, ou une page facebook pour partager cette expérience. Le but n’étant évidemment pas d’afficher ma vie sur la toile juste pour flatter mon égo, mais bien de partager mon expérience et de donner l’espoir à certaines personnes de s’affranchir d’une vie de labeur, où travail rime avec torture car, saviez-vous qu’étymologiquement le mot “travail” vient d’un instrument de torture  à trois pieux, appelé tripalium, utilisé par les Romains dans l’antiquité, pour punir les esclaves rebelles.( source wiktionnaire.)

Pourquoi pas vous ?

blogger

se reconvertir avec un blog

Si vous arrivez comme moi à un moment de votre vie ou vous avez cette petite voix intérieur qui vous dit : “Bon maintenant, ça fait trop longtemps que ça dure, je veux un job qui me corresponde !” Alors foncez, n’attendez pas ou plus pour vivre votre expérience de vie! Car cette voix restera aussi longtemps que vous n’aurez pas réalisé ce que vous avez au fond de vous.

Vous savez, il y a des personnes qui rêvent d’avoir une nouvelle télé, une nouvelle voiture, moi je rêve depuis 25 ans de faire un job que j’aime. Un travail dans lequel je m’éclate chaque jour, avec lequel je m’épanouisse. Vous savez pourquoi cela est resté à l’état du rêve pendant si longtemps ? C’est tout simplement parce que je ne me suis pas écouté. Je n’ai pas écouté ce qui est le plus difficile à entendre car il murmure : Mon instinct, notre instinct ! Et c’est en réfléchissant sur ce que je voulais être pour le reste de ma vie que j’ai enfin écouté cette petite voix qui représente cette intuition et chatouille le coeur. Et peu importe la difficulté du chemin à parcourir. Travailler de chez soi donne une telle liberté. La Conception d’un Blog est tellement passionnante et enrichissante, d’ailleurs vous en avez un aperçu dans ces interviews, qu’il est pour moi difficile d’envisager un autre avenir. Dans le prochain article, je vous exposerai les bénéfices que je trouve dans cette activité. En attendant, je vous souhaite de passer une excellente semaine !

N’hésitez à partager cet article si vous l’avez aimé, à me laisser un commentaire pour que l’on puisse se connaître un peu mieux et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

Yann.

 

 

Laisser un commentaire